Sommaire Index Documents
Textes Introductifs Mode d’emploi Se connecter
Contact Mentions légales & Crédits Charte pour la protection des données personnelles
© 2022
7Junot
10Franklin

8. Saint-Louis, réel 1

avril 1969

Île Saint-Louis
Réel
Un

30 avril 1969
10 h
(recopié à 13 h)

Un homme en polo jaunâtre balaie devant la porte de la « Galerie Lambert »1

Les enfants de la communale jouent dans la cour

Le soleil brille

Il n’y avait plus de croissants dans la petite pâtisserie

J’ajoute maintenant :

J’ai pris des brioches

Il y avait des échafaudages à côté de la pâtisserie et d’autres en train de se monter sur un des murs du petit « Hôtel Lambert »

Il y avait à côté de cet Hôtel, près d’une grande cour blanche ouverte, et en travaux, un camion Roux Combaluzier2 d’où deux ouvriers déchargeaient des rails

Je n’ai fait que passer

NOTES

1 Galerie située au 14 rue Saint-Louis-en-l’Île et qui exista de 1947 à 1989 (à ne pas confondre avec la Galerie Yvon Lambert du Marais). L’Hôtel Lambert dont il est question plus loin est situé quant à lui au n° 2 de la même rue.

2 Entreprise d’ascenseurs (qui fusionna en 1969 avec Schindler) ; en français populaire, ces deux noms désignent des inséparables (les Roux et Combaluzier de la chanson, du cambriolage, etc.). Dans la pseudo-bibliographie qui termine l’article parodique de Perec « Experimental demonstration of the tomatotopic organization in the Soprano (Cantatrix sopranica L.) », on trouve : « Roux, C. F. & Combaluzier, H. U. “Le syndrome de Charlotte”. Weimar Ztschr. Musikol. Pomol. 7, 1-14, 1932 » (CSL, p. 31).

plus
Mes notes personnelles
Partager
Prendre des notes
Note sauvegardée
Le service a rencontré un problème réseau, merci de réessayer plus tard.