Sommaire Index Documents
Textes Introductifs Mode d’emploi Se connecter
Contact Mentions légales & Crédits Charte pour la protection des données personnelles
© 2022
125Assomption
127Saint-Honoré

126. Saint-Honoré, réel 6

mars 1975

Rue Vineuse – Trocadéro – 63 Alma – 72 Pont-Neuf – Télé Europe – Agence (billet Venise) rue Saint-Honoré1

 

2.9.75
14 h

Place du Théâtre-Français2

La « Maison du Maroc » a remplacé « La Régence » et un restaurant japonais, « Osaka », les « Borel »

« Pierre Fauret » tailleur et « Plaisirs de la Musique » (que l’on ravale) sont là

Au coin de la rue Saint-Honoré et de la rue des Pyramides (ou 189 rue Saint-Honoré)

« Olden » (mode hommes)

« Nicolas »

« Ligne Nouvelle » (lingerie femme)

« BRED »

G. Boulmier « La Maison des Apiculteurs » (193)

Café tabac « Le Rallye »

Côté pair :

pharmacie
« Gargantua »

 

Temps gris. Du monde dans les rues

Femmes bronzées, a few tourists

À la terrasse, des consommateurs absorbent des assiettes de crudités

Coin rue Saint-Roch

« Crédit Industriel » à la place du « Franco-Suisse »3 ?

199 boulangerie

« Porte Ouverte »

« Ferme Saint-Roch »

« Liz » (perfumes, gifts)

« Laiterie Parisienne »4

Ou plutôt à la place de l’ex-restaurant « Franco-Suisse » un restaurant japonais

Puis charcuterie « Saint-Roch »

Un magasin de lampes 1900

Puis modes

Puis parfums tax free

Etc.

320 « Aux trésors d’Aladin » (bail à céder)

318 Rien encore (magasin en travaux)

Peut-être arriverai-je aux mêmes résultats avec un bottin ?

Côté pair : stationnement gênant

Côté impair : stationnement payant

NOTES

1 63 et 72 sont les numéros des bus empruntés par Perec dans son itinéraire. La rue Vineuse dans le seizième arrondissement est celle où habite alors Catherine Binet, avec qui Perec (qui la connaissait depuis quelque temps, comme amie de Babette Mangolte, puis comme compagne du cinéaste Stacha Stanojević) a entamé une relation amoureuse le 23 juin 1975 (ce sera la date à laquelle se passe La Vie mode d’emploi). Télé Europe est une société de postproduction cinématographique où, comme l’indique son agenda-journal pour l’année 1975, Perec passe prendre son billet d’avion ce jour-là (puis il en achète un autre pour Catherine Binet dans l’agence de voyages ensuite mentionnée) – FGP 33, 126 r°. En septembre 1975, Perec et Catherine Binet séjournèrent en effet à Venise, à la Casa Pisis que louait Harry Mathews et qu’il leur prêta, notamment pour assister à une projection d’Un homme qui dort en version italienne dans le cadre du Festival international du film de Venise (la Mostra).

2 Aujourd’hui place André-Malraux.

3 Voir le texte 106, n. 7.

4 Voir le texte 18, n. 16.

plus
Mes notes personnelles
Partager
Prendre des notes
Note sauvegardée
Le service a rencontré un problème réseau, merci de réessayer plus tard.