Sommaire Index Documents
Textes Introductifs Mode d’emploi Se connecter
Contact Mentions légales & Crédits Charte pour la protection des données personnelles
© 2022
123Jussieu
125Assomption

124. Assomption, réel 6

février 1975

Assomption réel
(Février)
11 mars 1975

11 h 19 : ORTF, rue de Boulainvilliers1

Rue en sens interdit

Feu rouge en bas2

2

« Société Générale »

1

Charcuterie cuisine

1

Lingerie
« La Parisienne »3

24

Tailleur
Café bar (fermé)

Rolls garée devant le 1 + Rolls qui passe

4 bis ?

Immeuble neuf
Pieux métalliques devant l’avancée du trottoir
Boutiques à vendre appartements et locaux commerciaux à vendre5

 

Publicités Lorin :

 

Maxime Le Forestier au Palais des Congrès (une grande affiche)
Festival international du son (2)
« Esmeralda Saloon6 » (6 petites affiches)

 

Palissade verte devant le 7 (villa détruite)
Sur la palissade programme des « Trois Murat » :

 

Thomas
Scènes de la vie conjugale
Le Jeu avec le feu 7

Fiesta
de Francis Lopez
Intégrale Bach violon-clavecin8

 

 

Mur du couvent : « Vive le Roi » et fleur de lys9

 

20

Grand chantier (« Les Allées de Boulainvilliers »)

Affiches conférences :

 

Sur Grèce
Turquie
Inde et Népal

 

22

4-5 pièces à vendre au sixième

24

Marronniers en train de s’ouvrir
Grand aucuba

21

Graffiti : « Muriel je vais t’enculer »

 

Entre 18 et 30 : panneau :

P

Parc

Pont de Grenelle

 

27

Tailleur (ouvre à 14 heures)
Huisserie repeinte au minium

40

« Librairie du lycée »
Coiffure « Christina »

44

Épicerie fine « Jean-Michel »

46

Antiquaire

48

« GCA Films »

50

« La Pastorale » disques

3310

Tapisserie
« Pucelle » brocante
Droguerie
Boucherie chevaline
Teinturerie
Café « Mozart 59 »

50

« La Milodière » immobilier

54

Boucherie

56

Hôtel

58

Optique
Chaussures

 

Tourné dans l’avenue Mozart pour aller prendre le métro jusqu’à Charonne (CHU)11.

NOTES

1 Le texte publié signale seulement : « 11 mars 1975, vers onze heures et demie ». La visite de Perec commence rue de Boulainvilliers à proximité de la Maison de la Radio qui abritait alors également la télévision publique – et était d’ailleurs fréquemment appelée Maison de l’ORTF.

2 Var. texte publié : « Il y a un feu rouge au coin de la rue de l’Assomption et de la rue de Boulainvilliers ».

3 Var. texte publié : « Laiterie “La Parisienne” ». Voir le texte 18, n. 16.

4 Dans le texte publié, Perec rectifie la numérotation erronée et substitue un « 3 » au « 2 ».

5 Var. texte publié : « À l’emplacement du 4 ou 4 bis, il y a un immeuble neuf. Des pieux métalliques sont installés sur le trottoir qui déborde un peu sur la chaussée. Restent à vendre des appartements et des locaux commerciaux. » Ces pieux sont sans doute un reste d’échafaudage.

6 Cabaret et music-hall alors situé boulevard de Clichy, près de la place Pigalle.

7 Var. texte publié : « programme du cinéma “Les Trois Murat” » (ce cinéma, aujourd’hui disparu, se trouvait rue Gudin, proche du boulevard Murat, dans le seizième arrondissement). Thomas : film de Jean-François Dion (1975) ; Scènes de la vie conjugale : film d’Ingmar Bergman (1975) ; Le Jeu avec le feu : film d’Alain Robbe-Grillet (1975).

8 Var. texte publié : « Affiches pour Fiesta de Francis Lopez et pour l’intégrale Bach violon-clavecin ». Fiesta : opérette de Francis et Anja Lopez créée en février 1975 au « Théâtre Mogador ».

9 Var. texte publié : « graffiti : “Vive le Roi” et fleur de lys ». À propos de ce couvent, voir le texte 13, n. 12.

10 Ajout texte publié : « En face ».

11 Var. texte publié : « pour aller reprendre le métro à la station Ranelagh ». Charonne n’est pas la station de métro la plus proche du CHU Saint-Antoine où travaille Perec mais le trajet Ranelagh-Charonne est direct par la ligne 9 du métro (voir également le début du texte 13).

plus
Mes notes personnelles
Partager
Prendre des notes
Note sauvegardée
Le service a rencontré un problème réseau, merci de réessayer plus tard.