Sommaire Index Documents
Textes Introductifs Mode d’emploi Se connecter
Contact Mentions légales & Crédits Charte pour la protection des données personnelles
© 2022
131Franklin
133Contrescarpe

132. Gaîté, réel 6

juin 1975

Réel
Rue de la Gaîté

21 juin 1975
17 h

Café « Les Mousquetaires »1

Au bout de la rue, sur l’avenue du Maine, un futur gigantesque centre commercial (« Darty »2, et soixante magasins) et derrière le « Sheraton » la rue Vercingétorix n’est plus qu’un vestige3.

Les stations de métro ont été changées4.

Il y a encore la quincaillerie au coin Maine-Vercingétorix.

Toute ou plutôt presque toute la rue de la Gaîté est éventrée, côté impair.

Théâtres :

L’un en relâche

L’autre : La Fleur des mers

Bobino : Dzi Croquettes

Cinéma :

Les Jouisseuses

Police connection

Les Deux Gousses de Benazeraf (photos interdites)5.

Rien à l’emplacement du « Monoprix ».

Restaurant couscous, pâtisseries arabes, restaurant japonais.

« Les Mille Colonnes ».

Sex-shop au début de la rue.

Temps lourd.

 

« Belle Po » 17 h 30

Presque vide

Magasin de modes, surplus américain, bagages.

Restaurant chinois.

Restaurant « La Baratte » (néo-rustique).

Coiffure dames.

Restaurant « Au Tajine ».

Un autre, grec, en travaux6.

NOTES

1 Parfois appelé « Les Trois Mousquetaires » ailleurs dans Lieux. Voir le texte 42, n. 3.

2 Var. texte publié : « Darty Real ». La célèbre enseigne de produits électrodomestiques s’appelait ainsi dans les années soixante-dix après fusion avec le fabricant de meubles Real.

3 Var. texte publié : « et derrière, l’hôtel Sheraton. / La rue Vercingétorix […] ». La disposition des lieux ici évoqués donne à penser que c’est la version rectifiée du texte publié qui est syntaxiquement et topologiquement la bonne, la rue Vercingétorix n’étant pas vraiment « derrière » l’hôtel « Sheraton » de Montparnasse.

4 Il faut probablement comprendre que ce sont les entrées aux stations de métro (Gaîté et peut-être aussi Montparnasse-Bienvenüe – d’où le pluriel) qui ont été changées par suite des transformations importantes du quartier.

5 La Fleur des mers : pièce non identifiée (l’expression « l’un » et « l’autre » donne à penser que Perec se réfère ici aux deux théâtres déjà mentionnés plusieurs fois dans les « réels » antérieurs de la rue de la Gaîté, le « Théâtre Montparnasse » et le « Théâtre de la Gaîté-Montparnasse ») ; Dzi Croquettes : groupe d’acteurs-danseurs brésiliens transgressif qui, au début des années soixante-dix, dut s’exiler à Paris en raison de la dictature militaire ; Les Jouisseuses : film pornographique de Lucien Hustaix (1975) ; Police connection : film policier américain de Howard W. Koch (1973) ; Les Deux Gouines (et non Les Deux Gousses) : film pornographique de José Benazeraf (1975).

6 Cet additif écrit à « La Belle Polonaise » (et au verso de la feuille manuscrite) est absent du texte publié.

plus
Mes notes personnelles
Partager
Prendre des notes
Note sauvegardée
Le service a rencontré un problème réseau, merci de réessayer plus tard.